Bienvenue sur le site du petit élevage amateur.Nous vous souhaitons une agréable visite                          

                                            Notre livre d'or est a votre disposition pour vos remarques.


 
                                              
      
   
Nous vous invitons à voyager dans le menu,dans les onglets qui vous intéressent. Cliquez sur le titre qui vous intéresse. Pour les rubriques  passez sur le titre da la rubriques les articles s'affichent sur la droite cliquez sur le titre de l'article

   Profitez de notre formulaire pour mettre vos annonces en ligne :
  ( offre ou recherche )  tous ce qui ce raporte au petit élevage 
                              matériel ou animaux

                          Annonces misent  à jour au 19 mars 2017



                                     Communications:
Décès

Nous avons le regret de vous annoncer le décès de notre amis 
André Stilmant  (grand éleveur de géant des flandres)

Domicilié à Bievre (5555, Belgique)
Né à Limerlé (6670, Belgique) le jeudi 16 avril 1931 
Décédé à Bievre (5555, Belgique) le samedi 24 juin 2017 à l'âge de 86 ans 
Epoux de Madame Odette WALHAIN

                                 






Grippe aviaire
Récemment, le virus de la grippe aviaire a à nouveau été constaté. Si vous avez récemment acheté des volailles sur un des marchés ci-dessous ou à Oostkamp et qu'elles sont malades ou meurent subitement, consultez directement un vétérinaire. 

Marchés : Arlon, Ath, Bastogne, Boussu, Bruxelles, Charleroi, Chimay, Florenville, Soignies et Tournai


Publié le 16 juin 2017

Ce 16 juin 2017, 2 nouvelles contaminations par le virus hautement pathogène H5N8 de la grippe aviaire ont été constatées ; une chez des oiseaux d’un négociant à Menen (Flandre Occidentale) et une chez des oiseaux d’un détenteur amateur à Ath (Hainaut).
Pour rappel, entre le 1er et le 15 juin, 6 autres cas ont déjà été identifiés : chez un négociant de volailles à Oostkamp et chez 5 détenteurs amateurs à Wellin et à Saint-ode (Luxembourg), à Soignies et à Quiévrain (Hainaut) et à Zuienkerke (Flandre occidentale).
Autour de toutes ces contaminations, des zones de restrictions ont été délimitées. Une description détaillée de toutes ces zones est disponible via ce lien.
Autour des contaminations de Wellin, Sainte-Ode, Soignies, Zuienkerke, Quiévrain et Ath, des zones tampons temporaires de 3 km ont été délimitées. Dans ces zones, les mesures suivantes sont d’application :
tous les transports de volailles, d’oiseaux et d’œufs à couver sont interdits,
les volailles et autres oiseaux captifs doivent être nourris et abreuvés à l’intérieur,
chaque détenteur de volailles ou d’autres oiseaux captifs doit, dans les 48h, envoyer à la commune un inventaire précisant le nombre et le type de volailles/oiseaux qu’il détient.Autour des contaminations de Oostkamp et de Menen, une zone de protection de 3 km et une zone de surveillance de 10 km ont été délimitées.
Dans la zone de protection, les mesures suivantes sont d’application :
toutes les volailles et les oiseaux captifs doivent être confinés dans un bâtiment fermé,
tous les transports de volailles, d’oiseaux et d’œufs à couver sont interdits,
chaque détenteur de volailles ou d’autres oiseaux captifs doit, dans les 48h, envoyer un inventaire précisant le nombre et le type de volailles/oiseaux qu’il détient. Les détenteurs professionnels envoient leur inventaire à l’ULC de l’Agence dont ils dépendent (voir les coordonnées ici) dans les 24h. Les détenteurs amateurs envoient leur inventaire à leur commune dans les 48h.Outre ces mesures, valables pour tout détenteur de volailles ou d’oiseaux, qu’il soit professionnel ou amateur, des mesures supplémentaires sont d’application pour le secteur avicole. Le document reprenant ces mesures est consultable via ce lien.
Dans la zone de surveillance, les mesures suivantes sont d’application :
tous les transports de volailles, d’oiseaux et d’œufs à couver sont interdits,
chaque détenteur de volailles ou d’autres oiseaux captifs doit, dans les 72h, envoyer un inventaire précisant le nombre et le type de volailles/oiseaux qu’il détient. Les détenteurs professionnels envoient leur inventaire à l’ULC de l’Agence dont ils dépendent (voir les coordonnées ici). Les détenteurs amateurs envoient leur inventaire à leur commune.Outre ces mesures, valables pour tout détenteur de volailles ou d’oiseaux, qu’il soit professionnel ou amateur, des mesures supplémentaires sont d’application pour le secteur avicole. Le document reprenant ces mesures est consultable via ce lien.
Selon les premiers résultats de l’enquête, le virus se serait propagé via les marchés publics. Pour cette raison, la vente d’oiseaux et de volailles sur les marchés public, de même que les autres rassemblements de volailles (et uniquement de volailles dans ce dernier cas) sont interdits sur tout le territoire belge.
Les rassemblements d’oiseaux autres que les volailles sont toujours possibles (en dehors des zones de restrictions décrites ci-dessus) pour autant que les règles habituelles soient strictement suivies. Ainsi, chaque évènement de ce type doit être notifié auprès de l’AFSCA, un vétérinaire doit contrôler sur place et l’organisateur doit enregistrer tous les participants. Il est également important que les oiseaux ne puissent y participer que s’ils ont été confinés ou mis sous filets dans les 10 jours précédant le rassemblement.Pour plus d’information :
http://www.favv-afsca.fgov.be/santeanimale/grippeaviaire/

Call center : 0800 99 777







 

PUBLICITÉ VISANT LA COMMERCIALISATION D’ESPÈCES ANIMALES

(04/04/2017)
En novembre dernier, le Parlement wallon a adopté le projet de décret relatif à la publicité visant la commercialisation d’espèces animales. La commercialisation vise tant la vente que le don.
Ce décret a pour objectif d’encadrer davantage cette publicité en Wallonie afin de lutter contre les acquisitions impulsives d’animaux, qui se soldent trop souvent par un abandon.
À partir de ce 1er juin 2017, la publicité de la commercialisation de toute espèce animale ne pourra plus se faire que dans une revue spécialisée ou d’un site internet spécialisé.
En outre, pour les mammifères, ces sites et revues spécialisés doivent être reconnus * comme spécialisés par le Service bien-être animal du SPW.
Les gestionnaires et les éditeurs peuvent dès à présent introduire une demande de reconnaissance de leur site internet ou de leur revue 
On entend par revue spécialisée ou site spécialisé : une revue ou un site internet qui comprend un contenu rédactionnel mis à jour régulièrement en rapport avec la détention, l’élevage ou la commercialisation des animaux et dont les annonces concernent exclusivement la commercialisation d’animaux ou de biens et services qui s’y rapportent directement.
Les réseaux sociaux ne sont pas considérés comme des sites internet spécialisés, à l’exception des groupes fermés gérés par un refuge ou éleveur agréé.
* Attention, les éleveurs agréés et les refuges agréés ne sont pas concernés par cette reconnaissance. Leurs sites et revues étant d’office considérés comme spécialisés.

        Notre site est en attente d'être reconnu comme site spécialisé
           afin de pouvoir continuer a être au service de nos éleveurs

                       

                                                      Affiche de notre expo 2017


                 

                             


Si vous souhaitez soutenir notre club,vous pouvez vous affilliez comme membre sympathisant en versant la somme de 5 euros sur notre compte (Voir  l'onglet :présentation du site)                                                                



Nous sommes toujours  à la recherche de 1pinces à tatouer les lapins une 7 mm)
à céder pour le club  ou a petit prix 




        
    

               
     

  visites depuis la création




 




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement