Préparation des sujets aux expositions


1 Soyez sans pitié !

*Présenter des animaux de race, bagués (sinon ils seront systématiquement disqualifiés).
*Ecarter les sujets qui présentent des imperfections, des défauts disqualifiant (cf.standard).
*Ecarter les sujets de poids insuffisant, de mauvaise forme; de taille insuffisante ou excessive, aux parties du corps disproportionnées.
*Ecarter les sujets maigres, au poil (ou à la plume) sec, ébouriffé, terne , cassant, en mue, aux yeux qui pleurent ou ternes, ne manifestant pas de la vivacité.
*Choisir de préférence des animaux adultes. Les animaux trop jeunes ne peuvent pas être jugés correctement car ils ne possèdent pas tous les caractères physiques (queue, faucille...)
Maintenant quand vous avez choisi les sujets « présentables», l'exposition étant un « concours de beauté», il s'agit de leur prodiguer les soins de beauté afin qu'ils présentent au jury avec leurs meilleurs chances.
2  Toilettage
*des lapins :
-Couper les ongles.
-Nettoyer les oreilles et les parties génitales (coton tige).
-Brosser l'animal pour enlever les poils morts.
-Enlever les poils blancs dans les zones colorées (pince à épiler).
*des volailles et des pigeons :
-Baigner l'oiseau dans de l'eau tiède additionnée de savon (de type shampooing pour bébé, et non détersif chimique) .
-Savonner soigneusement en commençant par la tête (attention aux yeux) et sans avoir peur de casser les plumes ; bien imbibées elles deviennent molles.
-Brosser (brosse à ongles) les ailes et la queue en les étendant sur l'angle de la table. A ce stade du nettoyage, ne pas se décourager si l'oiseau paraît « plus sale » qu'avant.
-Egoutter en pressant les plumes, avec la main, de la tête vers la queue, puis essuyer avec une serviette éponge.(on peut aussi utiliser un sèche-cheveux).
-Enfermer le sujet lavé dans une cage avec une bonne litière pour éviter qu'il ne se salisse à nouveau.
Le plumage ne sera vraiment sec et n'aura retrouvé son lustre qu'après 12 à 24 heures , aussi le toilettage est à entreprendre au moins 2 jours avant la mise en cage.                                          
3 Toilettage, pas maquillage.
a.  Est autorisé :
* de brosser les pattes, doigts, ongles.
*de nettoyer et de lubrifier (vaseline) les oreillons, barbillons, crêtes.
*de limer légèrement le bec.de couper les plumes de couleur différente et mal placées.
b.  Est interdit :
* de « jaunir » des pattes à l'acide citrique, ou de les « noircir » à la mine de plomb...
* de mettre du rouge à lèvres sur des oreillons pour masquer du blanc.
* d'arracher des rémiges blanches dans les vols colorés, ou colorées dans les vols blancs.
* de colorer artificiellement plumes, becs, ongles...
* d'arracher outrageusement des plumes.
L'imagination des «tricheurs» étant sans limite, la liste pourrait certainement s'allonger, mais attention, les fraudeurs verrons leur sujet disqualifié, et encourront une sanction pouvant aller du blâme à l'exclusion temporaire ou définitive en cas de récidive.
4  Ultimes précautions
*Préparer les sujets ainsi toilettés à leur cage étroite d'exposition, en le mettant dans ces mêmes conditions chez soi.
*Déparasiter les sujets si nécessaire au moyen d'une poudreuse (mais il est préférable d'éviter la vermine tout au long de l'année, car l'irréparable peut être déjà commis et ainsi les plumes criblées de trous !)
*Effectuer le transport dans des paniers ou caisses garnis d'une bonne litière (sciure, copeaux, paille).
Proscrire les cartons et les cageots pouvant être écrasés dans les transports
Maintenant vous n'avez plus rien à vous reprocher, et c'est à vos protégés et au juge de jouer !

  



© Copyright 2012 Pascal ADAM - Petit Elevage amateur Houffalize
 




 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement